• En
  • BG
  • Ru
  • De
  • Fr

Types d’énergies et diagnostics dans le traitement ayurvédique

Types d’énergies et diagnostics dans le traitement ayurvédique

Photo : Pixabay

La médecine indienne a eu ses grands maîtres du passé, tout comme l’ancien philosophe grec Hippocrate est la base des principes sur lesquels repose la médecine occidentale.

Dans ce cas, c’est le sage Charaka – le premier ancien médecin indien. Grâce à son travail, la médecine traditionnelle ayurvédique est née

Il s’est formé comme un système de connaissances à multiples facettes qui couvre les sphères tels que l’anatomie, la nutrition, la santé et l’éducation physique, la prévention, le diagnostic et le traitement de diverses maladies, voire la chirurgie, ainsi que des domaines tels que la psychologie et la psychiatrie.

L’essence de la médecine indienne est que tous ses domaines spécialisés sont interconnectés et considérés ensemble lorsque nous essayons d’établir et d’améliorer l’état du patient. 

La science occidentale, influencée par Hippocrate, a remarqué que la plupart des maladies ont un lien direct avec certains aspects de notre mode de vie. Un rôle important à cet égard peut jouer, par exemple, la malnutrition.

Alors qu’en Occident nous sommes habitués à séparer l’esprit et le corps physique, en Ayurveda on pense que toutes les maladies surviennent comme conséquence directe de le déséquilibre de notre esprit. et/ou à notre mental.

Cependant, comme les Grecs, les penseurs de l’Ayurveda attachent une grande importance à l’alimentation pour la santé , donc à ce jour il est utilisé à la fois comme médicament et comme prophylactique.

Éléments de base, corps, énergies et doshas selon l’Ayurveda

À ce jour, les guérisseurs indiens considèrent l’univers et nous qui en faisons partie comme un ensemble complexe d’éléments de base – au nombre de cinq, types de « corps fin » – également cinq, trois principaux types d’énergies et trois principaux doshas. Essayons d’abord de comprendre chacun de ces concepts.

Selon la philosophie indienne et en particulier l’Ayurveda, les éléments de base (pancha bhuta) sont les mêmes cinq, comme dans l’ancienne culture hellénique en occident – eau, terre, feu, air et éther. Ils sont ce qui nous construit nous-mêmes et toute la nature qui nous entoure.

Éther

L’éther (akasha) peut être appelé le proto-élément de l’Ayurveda . Il se pose avant tout. Il n’est même pas réel, sa dimension est spatiale – vide-espace .

L’élément éther est froid et même froid, mais pas parce qu’il a des processus qui le maintiennent au froid – l’éther n’absorbe tout simplement pas la chaleur et ne chauffer. Il est également léger et peut même être qualifié d’apesanteur.

 et diagnostic en cure ayurvédique

Photo : Unsplash

& nbsp;

Aérien

Air est un élément dérivé de l’éther. C’est pourquoi il en a qualités similaires aux siennes. Contrairement à l’éther, cependant, l’air a cinq directions de mouvement – vers l’intérieur, l’extérieur, le bas, le haut et vers le centre.

Il existe des parallèles avec d’autres éléments. Selon l’Ayurveda l’air peut avoir l’acuité du feu et la dureté de la terre.

Terre

Types d'énergie et diagnostics dans le traitement ayurvédique

Photo : Unsplash

L’élément terre – en sanskrit pritvi, se trouve à la base de toute matière solide. En tant que telles, ses propriétés incluent le poids, la fraîcheur, la densité et la rugosité. En même temps, c’est stable, solide et solide. Cet élément est le plus fort en automne, à la fin de l’hiver et au début du printemps.

Eau

Types d'énergie et diagnostic dans le traitement ayurvédique

Photo : Unsplash

L’eau (apas) est une évolution des trois premiers éléments, il a donc divers aspects de toutes leurs qualités. Comme la terre, l’eau est un élément frais, lourd et stable.

Il est également humide, lisse et doux. L’eau a la propriété unique d’apaiser la douleur et l’inconfort. Cela s’applique non seulement physiquement mais aussi émotionnellement. 

Le premier élément que nous goûtons pendant notre période prénatale est l’eau, pas l’air. C’est pourquoi les bébés qui pleurent trouvent apaisant de boire quelques gorgées d’eau.

Les trois principaux types d’énergie – l’énergie de la tarte, du café et du coton , tissent notre corps fin et notre constitution. Chacune contient les trois énergies, mais notre type d’énergie est déterminé par la dominance d’une ou deux d’entre elles , synthèse plus équilibrée de le bois est aussi rare.

Les énergies du corps sont appelées « doshas ». En sanskrit, ce mot se traduit par « complications ». Cela signifie que le plus souvent les traits dominants de notre nature pourraient causer des problèmes et des maladies lorsqu’ils sont déséquilibrés.

Les cinq corps fins (paniers) sont anandamaya, vizhnanamaya, manomaya, pranamaya, annamaya. Annamaya est le corps créé et maintenu par la nutrition. Pranamaya est la force vitale de chacun de nous.

Manomaya est notre caractère, nos souvenirs et nos impressions de vie, nos préférences, ainsi que nos émotions. Vijnanamaya est le panier de notre essence intellectuelle. Anandamaya est le corps du plaisir. Chaque panier est en communication avec l’un des cinq éléments.

Feu (Agni)

Le feu est un élément sec, chaud et léger. Il peut aussi être tranchant et rugueux, mais il peut aussi être assez doux. En fait, comme le feu dans la vie, il peut être notre ami, mais aussi un ennemi dévastateur s’il se déséquilibre.

Doshi – quel peut être le diagnostic et le traitement pour eux ?

En Ayurveda, on pense que chacun a un équilibre individuel unique de structure élémentaire , qui s’expriment en trois natures principales (doshas). Les doshas définissent notre constitution ayurvédique.

Il y a trois doshas – café, tarte et coton . Chacun d’eux est construit sur la base d’une combinaison différente d’éléments. Le café est composé de terre et d’eau. La tarte à son tour est une combinaison d’eau et de feu, et le coton se compose d’air et d’éther.

La constitution individuelle de chacun est déterminée par l’énergie dosha dominante en lui. Cependant, il est rare de trouver des personnes chez qui les trois doshas sont présents de manière égale ou du moins coexistent dans un équilibre harmonieux. Dans la plupart d’entre nous la constitution est composée d’une combinaison de deux doshas. Ces énergies définissent structurellement pour le reste de notre vit.

Vata dosha se compose d’éther et de vent. Ce sont les substances les plus légères de l’univers. Cela rend le dosha très léger. Les personnes qui en sont atteintes sont très friandes de mouvement dans la mesure où elles continuent de bouger même lorsqu’elles sont déjà trop fatiguées.

Si vous sentez que ce dosha devient incontrôlable pour vous, n’oubliez pas de ralentir, de manger des aliments plus lourds et efforcez-vous de vous calmer .

Kafa dosha est composé des éléments eau et terre . Par conséquent, il est plus lourd et plus maladroit, mais en même temps stable et durable.

Le feu et l’eau sont entrelacés dans le pita dosha en même temps. Il est responsable du métabolisme et de tous les autres processus de transformation chez l’homme. Les personnes ayant une telle constitution ont un métabolisme rapide et des muscles bien développés .

Yoga

Le yoga fait partie intégrante des soins quotidiens pour la santé et le bien-être énergétique selon l’Ayurveda. Le programme de notre pratique doit toujours être conforme à notre constitution individuelle et à son harmonisation. Cela s’applique aussi bien aux asanas que nous choisissons , et comment nous les gérons.

Les personnes avec un dosha de café prédominant, par exemple, ont une grande endurance, mais sont plus paresseuses que les autres types de constitution. Il est bon pour eux de travailler pour éveiller leur feu intérieur . Il est recommandé qu’ils se concentrent principalement sur les asanas qui peuvent déclencher l’élément air.

Si vata dosha est dominant dans notre nature et a tendance à sortir de l’équilibre, nous ne devons pas faire un flux rapide d’asanas en asanas, comme c’est typique du yoga vinyasa. Il est également bon dans ce cas de faire éventuellement plus de yoga respiratoire, ce qui fonctionnera bien pour nous .

En revanche, le pita dosha nécessite un effort physique, des mouvements actifs et des étirements. Dans de tels cas, il est préférable de faire des entraînements plus intenses et plus fréquents.

Si nous avons une constitution de type mixte , les choses sont plus compliquées . Dans ces cas, nous devons préciser quel est notre équilibre naturel et quels sont les écarts par rapport à celui-ci pour le moment.

Approche individuelle

Dans le diagnostic ayurvédique et le traitement de tous les types de maladies doivent être fait sur le principe individuel. C’est pourquoi Les guérisseurs ayurvédiques effectuent des tests spéciaux et des entretiens avec le patient lorsqu’il vient chez eux pour la première fois afin qu’ils puissent établir le diagnostic. et leur constitution.

Clinique Ayurveda à Bansko propose des diagnostics, de la prévention et des thérapies pour chaque type de dosha et besoins spécifiques.

Vous aimez cet article? PARTAGE AVEC TES AMIS!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

пелени за бебепелени за бебе

© 2014-2020 Lucky Bansko – hotel of Bansko for 2015. All rights reserved.