• En
  • BG
  • Ru
  • De
  • Fr

Plats ayurvédiques traditionnels de l’Inde

Plats ayurvédiques traditionnels de l’Inde
Традиционните аюрведа ястия от Индия

L’Ayurveda est la science holistique des guérisseurs de l’Inde ancienne. Connue depuis des milliers d’années, elle s’exprime non seulement dans le traitement mais aussi dans la prévention active de toutes les maladies. Cela se fait principalement en optimisant notre menu.

Après tout, la nourriture est notre principale source de vie. En même temps, c’est par lui que les substances qui le détruisent (ama) pénètrent dans notre corps.

Selon les anciennes connaissances indiennes, chacun a son propr équilibre fragile individuel et toutes les maladies sont causées par sa violation. C’est pourquoi leur traitement est invariablement associé au respect d’un régime alimentaire favorable.

Mais l’Ayurveda n’est pas une collection de régimes – au contraire, c’est une façon de manger sans soucis. Pour ces raisons, il gagne également des adeptes en Occident.

Plats ayurvédiques traditionnels de l'Inde

Les vrais chefs indiens virtuoses savent préparer la nourriture à l’unisson avec toutes les règles de l’Ayurveda. Cependant, la plupart des recettes sont assez faciles pour que nous essayions de les préparer à la maison. Voyez comment vous pouvez ajouter certains de ces merveilleux plats à votre alimentation.

Cependant, comme beaucoup d’autres choses, la nourriture dans la cuisine ayurvédique doit être prise au sérieux. L’équilibre est important, nous ne devons donc pas en faire trop avec les aliments qui nous sont nocifs. Et qui ils sont dépend de notre constitution individuelle. Selon l’Ayurveda, elle est déterminée par l’énergie vitale dominante dans notre pays – kapha (kapha), pita ou vata.

Avant de choisir votre menu du jour, renseignez-vous sur votre propre nature.

Plats ayurvédiques traditionnels de l'Inde

Comprendre les différents aliments de l’Ayurveda est complexe. Ils sont déterminés par leurs diverses propriétés telles que le goût (en sanskrit « race »), l’arrière-goût après broyage (vipaka) et l’effet (vira). Le goût à son tour est une combinaison de différents éléments (eau, feu, terre, air). C’est pourquoi ils interagissent aussi avec nous d’une manière particulière, puisque nous sommes constitués de certains éléments.

Par exemple, pour kafa dosha, les aliments épicés, astringents et amers ont un effet équilibrant, tandis que les aliments aigres, sucrés et très salés sont recommandés pour le coton. Pita dosha consomme des produits sucrés, amers et astringents Même la température de service est importante!

L’effet de la nourriture doit être connu pour que nous puissions choisir celui qui nous convient le mieux. Nous ne devons pas manger même les choses de la plus haute qualité si elles ne sont pas un bon choix pour notre corps, le climat de l’endroit où nous vivons, etc. Nous partageons avec vous quelques-uns de nos conseils pour une alimentation saine à l’unisson avec les préceptes de l’Ayurveda .

 

Produits alimentaires typiques de l’Ayurveda

En raison du climat tropical du pays, les Indiens, bien sûr, avaient accès à des produits exotiques dont nous n’avions peut-être que rêvé *de pouvoir faire pousser dans notre jardin. Grâce au développement du marché mondial, nous pouvons désormais obtenir Fruits bénis, légumes, céréales et autres produits de l’Inde.

  • Contrairement à ce que l’on peut penser de prima vista, l’Ayurveda n’interdit pas les aliments gras. Au contraire – ils doivent également être présents dans les quantités nécessaires pour être en bonne santé. Ghee est l’un des principaux aliments pour les personnes qui pratiquent l’Ayurveda. En d’autres termes, il s’agit d’une huile raffinée. Elle est beaucoup plus utile que l’huile ordinaire et peut être utilisée pour préparer des dizaines de délices.

Le ghee a un effet calmant sur tous les doshas lorsque nous n’en faisons pas trop. Si nous avons du café facilement irrité dosha, nous devons être particulièrement prudents avec cela. Si nécessaire, remplacez-le par des produits végétaux.

  • Produits laitiers – nous sommes habitués à consommer des produits laitiers tous les jours. En Ayurveda, cependant, ce n’est pas le cas. Les personnes qui ont tendance à augmenter les niveaux de café dosha, par exemple, ne devraient pas en faire trop et parfois éviter de le prendre complètement. Pour la plupart des personnes avec un lait de vache vata ou pita dosha prononcé peut être très utile.

L’Ayurveda a développé diverses méthodologies qui peuvent nous aider à décider s’il est approprié de manger du lait et ses dérivés. En Inde, il existe une règle particulière: ne pas consommer de yaourt le soir. Cela est principalement dû au fait qu’il est assez gras. Pour rehausser les qualités positives du yogourt, on lui ajoute des ingrédients ennoblissants tels que le ghee, le miel et autres.

  • Viande – En Inde, le pourcentage de végétariens est traditionnellement beaucoup plus élevé que dans d’autres pays. Habituellement, si de la viande est consommée, l’Ayurveda recommande qu’elle soit neutralisée avec l’antidote approprié. À cette fin, par exemple, du piment rouge peut être utilisé.
  • Oeufs – ils ne sont pas non plus considérés comme totalement inoffensifs. Des épices telles que le curcuma, la coriandre et les oignons peuvent être utilisées comme antidote aux œufs dans l’Ayurveda. Cela ressemble à une omelette extrêmement savoureuse, non?
  • Miel – la sagesse de l’Ayurveda a vu les merveilleuses qualités du miel pendant des siècles. Il est utilisé dans un certain nombre de plats, desserts, ainsi que médicaments, rouges à lèvres cosmétiques et autres. Le miel est une riche source d’énergie et a un bon effet sur tous les doshas, ​​il n’y a donc pas lieu de s’inquiéter de le manger avec modération.
  • l’ail – comme dans notre médecine traditionnelle, et la tradition ayurvédique a mis sur un piédestal l’ail. Et il y a des raisons de l’être – il aide à renforcer l’immunité tout en supprimant le cholestérol. En Ayurveda, il est également utilisé pour prévention et traitement des affections cardiovasculaires.

 

Plats principaux

  • Kitchari (également appelé kitchadi et kitchdi) – traduit littéralement, cela signifie «mélange». Il est préparé à partir d’au moins deux, parfois trois types de haricots ou de riz. Des légumes sont ajoutés.

La combinaison peut être, par exemple, entre des haricots mungo et une autre céréale, telle que le riz, et des lentilles peuvent être utilisées. Il est traditionnellement parfumé avec un mélange d’épices indiennes telles que cumin, piment, poivre long, curcuma, coriandre, etc. Kitchari est un aliment adapté lorsque l’on veut se détoxifier.

Plats ayurvédiques traditionnels de l'Inde

  • Mung dal – Dal in La cuisine indienne est une soupe qui peut être préparée à partir de n’importe quelle céréale qui ne nécessite pas de pré-trempage. Le Dahl peut être fabriqué à partir de lentilles, pois chiches, etc. Le célèbre mung dal est fabriqué à partir du haricot mung éponyme. Bien qu’elle appartienne à la famille des légumineuses, cette culture est nettement plus légère sur le ventre.

Attention! Les personnes ayant un vata dosha prédominant, sujettes au déséquilibre, devraient éviter de manger des aliments tels que les haricots  ainsi que les pommes de terre.

  • Lentilles rouges – elle a déjà gagné de nombreux fans dans notre pays grâce au fait qu’elle est préparée beaucoup plus rapidement que la brune, qui est traditionnellement cultivée dans nos terres. Gardez à l’esprit que la différence entre les recettes bulgares et indiennes pour les lentilles réside principalement dans les épices que nous utilisons.

Fait intéressant, les chefs indiens mettent parfois de la cannelle dans les lentilles. Cela le rend encore plus utile, en particulier pour les personnes avec un kafa dosha prononcé. Les épices ayurvédiques authentiques sont difficiles à trouver, mais leur intérêt grandit. Les lentilles rouges bien préparées (dal, ragoût ou purée) peuvent également être utilisées pour un régime de désintoxication.

Plats ayurvédiques traditionnels de l'Inde

  • Pois chiches – une autre céréale vénérée dans l’Ayurveda. Il n’a pas digéré aussi vite que les haricots mungo ou les lentilles rouges. Sans aucun doute, cependant, certains des aliments les plus divins inoffensifs que nous connaissons sont fabriqués à partir de lui. À partir de pois chiches, nous pouvons préparer, par exemple, de délicieuses boulettes de viande sans viande.

Selon qu’il est bon pour votre constitution personnelle de consommer des produits laitiers, vous pouvez garnir d’un peu de sauce ou simplement de citron pour la fraîcheur. Si vous êtes fan de houmous, préparez-le avec un mélange d’épices ayurvédiques et profitez du parfum et goût riche. Vous pouvez le garnir de tranches de poivron rouge.

Les plats ayurvédiques ont un effet merveilleux sur la digestion. Ils n’alourdissent pas le tractus intestinal ou le système excréteur, n’accumulent pas de toxines, au contraire – ils nous aident à nous en débarrasser.

 

Desserts

Au début, la plupart des gens sont surpris que dans l’Ayurveda, même il y ait tellement de recettes de sucreries. Bien sûr qu’il y en a! Cependant, une bonne nutrition ne contient pas seulement des aliments salés.

Sinon notre corps commence à mourir de faim et devient inhibé. Le moyen le plus simple d’entrer dans un effet yo-yo est d’aller trop loin avec le fanatisme diététique.

Les personnes qui, selon la classification des énergies humaines dans l’Ayurveda, ont un vata dosha prédominant ont un besoin particulier de sucreries.

Voici quelques exemples de délicieuses douceurs de la cuisine ayurvédique:

  • Mung dal halva – qui aurait pensé qu’un dessert aux légumineuses pouvait être préparé!
  • Gingembre séché confit à la cannelle
  • Riz au lait
  • Fruits – gardez à l’esprit, cependant, que les bananes et les poires augmentent le café dosha et que manger des melons et des pastèques provoque une rétention d’eau dans le corps.
  • Fruits secs – bien qu’ils sonnent comme une excellente alternative naturelle aux bonbons artificiels, c’est une bonne idée d’éviter les fruits secs lorsque vous êtes aux prises avec un excès de vata dosha.

Plats ayurvédiques traditionnels de l'Inde

Boissons et potions miracles

  • Le lait d’amande, assaisonné d’un peu de cardamome et de quelques brins de safran vous aidera à mieux dormir.
  • Le café n’a pas beaucoup de respect dans l’Ayurveda. Avec les boissons alcoolisées, il est considéré comme un stimulant excessif qui nous épuise. Pour neutraliser ses effets négatifs, nous pouvons ajouter un peu de noix de muscade râpée à notre tasse du matin.
  • D’autre part, il existe une large gamme de thés ayurvédiques, parmi lesquels nous pouvons choisir les plus appréciés de nous.

L’Ayurveda interdit la consommation d’aliments inappropriés et, en tant que tel, reconnaît les produits que nous n’aimons pas et ne voulons pas manger. N’oubliez pas que les mauvais aliments ont tendance à s’accumuler dans le corps et à créer des blocages.

Plus vous bougez et faites de l’exercice, vous pouvez accepter en toute sécurité la variété de tous ceux qui se trouvent dans la nourriture, indépendamment des spécificités de votre constitution énergétique, bien sûr – avec modération.

Vous aimez cet article? PARTAGE AVEC TES AMIS!
← lisez également ces articles →

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

пелени за бебепелени за бебе

© 2014-2020 Lucky Bansko – hotel of Bansko for 2015. All rights reserved.